Règle NPF - calcul du temps de pose sans filé d'étoiles

Lorsqu'on utilise un appareil photo sur un trépied, on ne compense pas le mouvement de rotation de la Terre. Si on fait une pose longue les étoiles ne sont plus ponctuelles, mais prennent la forme d'arcs de cercles centrés sur la Polaire. Si cet effet permet de belles images, on souhaite aussi parfois l'éviter. Mais pour gagner du temps, autant savoir à l'avance le temps de pose maximal qui permet d'éviter le filé, sans avoir à tâtonner. C’est à cela que sert la règle NPF. À droite, la formule simplifiée qui suffit généralement pour les objectifs grands angles (moins de 20 mm). Règle NPF simplifiée

Lire la suite : Règle NPF : temps de pose pour éviter le filé d'étoiles

ccd-rgb

Déterminer les coefficients RVB

Cet article explique comment déterminer de façon fiable et reproductible les coefficients d'équilibrage de la balance des blancs, coefficients qui peuvent ensuite être saisis dans les logiciels spécialisés comme Iris de Christian Buil. Sans ces coefficients, vos images prendront une dominante colorée. Cela ne vous empêche pas de jongler ultérieurement avec l'équilibre des couleurs pour parachever votre image. La méthode présentée fonctionne avec toutes les marques d'APN pour peu qu'un logiciel existe pour lire ses images RAW et retourner la moyenne des niveaux de couleur.

Lire la suite : Déterminer les coefficients RVB

Une boite à flat dans un bouchon

On fait des flats en astrophotographie. Cela consiste à prendre en photo une surface uniformément éclairée avec la même chaîne optique qui a servi à prendre les photos du ciel (télescope, filtre, correcteur de coma, barlow, caméra ou appareil photo…). On se sert des flats pour corriger les défauts d'uniformité de luminosité, comme le vignettage, certains reflets et les ombres générées par les poussières sur le capteur. La difficulté est de faire cette surface éclairée uniformément et de la rendre facilement transportable.

Lire la suite : Une boite à flat dans un bouchon

image001

La mise au point avec un masque de Bahtinov

En astrophotographie, il est primordial d'obtenir une image nette. Ce que l'on tolère en observation visuelle, on ne le tolère plus sur une photo. Dans le passé, les astrophotographes utilisaient le masque de Hartman mais en 2008, Pavel Bahtinov un astronome russe, a proposé un nouveau type de masque très simple à fabriquer, d'utilisation plus rapide, précise et intuitive qui porte désormais son nom.

Lire la suite : Mise au point avec un masque de Bahtinov

Articles en relation

Vous êtes ici : Tutoriels Astrophotographie
Astrométéo à Saint-Martin-du-Bec