Autoguider avec un chercheur950cam

L'autoguidage au chercheur est une solution peu couteuse, légère et facile à mettre en oeuvre. Elle fonctionne très bien et les petites caméras CCD voire  CMOS sont tout à fait capables de capter assez de signal pour qu'on trouve quasiment toujours une étoile guide. Cet article explique comment transformer un chercheur en lunette de guidage.

La plupart des réflecteurs de plus de 200 mm et les réfracteurs de plus de 100 mm sont vendus avec des chercheurs 8x50 ou 9x50. C'est le cas des marques Orion, Celestron et Skywatcher tous fabriqués par le chinois Synta. Ces chercheurs sont tous conçus de la même façon.

Le gain en poids est plus que significatif et si l'on utilise une monture à faible capacité, par exemple une HEQ5, cela peut tout changer.

La HEQ5 est donnée pour 10 kg de capacité en photo. Un Newton 200/1000 et son chercheur 9x50 pèsent 8,5 kg, auxquels il faut ajouter le poids de l'appareil photo et de la filasse. On se retrouve tout juste à la limite de poids ce qui rend impraticable l'autoguidage avec une lunette 80/400 en piggy back ou en parallèle qui ferait ajouter au moins 3 kg supplémentaires et porterait l'ensemble à plus de 13 kg.

Les chercheurs Nx50

On trouve des chercheurs 9x50, 8x50, 7x50. C'est le chiffre 50 qui importe, il correspond au diamètre de la lentille du chercheur. L'autre chiffre correspond au grossissement de l'ensemble lentille+oculaire. Il est déconseillé d'utiliser des chercheurs plus petits (Nx40, Nx30) car ils sont bien moins lumineux et il serait plus difficile de trouver des étoiles guide.

Un chercheur n'est une petite lunette achromatique avec un doublet monté sur une bague vissée sur un tube. Un oculaire de petit diamètre est vissé de l'autre coté du tube. Il intègre un réticule pour faciliter la visée.

Le but de l'opération est de remplacer l'oculaire du chercheur par une caméra d'autoguidage, ou une webcam. Le plus simple est d'employer une webcam Philips SPC900 qui dispose d'un capteur CCD assez sensible. Rien n'empêche d'utiliser une webcam plus moderne, mais ces webcams sont désormais équipées de capteurs CMOS moins sensibles. On aura donc plus de mal à trouver une étoile guide. De plus, la SPC900 peut être modifiée pour faire des poses longues, pratique pour faire de l'imagerie, ce qui n'est pas possible avec les webcams CMOS. Mais il n'est pas vraiment nécessaire d'effectuer la transformation longue pose sur la SPC900 pour faire de l'autoguidage. Les logiciels PHD Guiding ou Guidemaster s'accommodent très bien d'une webcam non modifiée, d'autant plus qu'un chercheur Nx50 est très lumineux et que la SPC900 est très sensible.

Transformation de la SPC900

Avant de pouvoir utiliser la SPC900 sur le chercheur, il faut l'adapter un peu. C'est fait en 1 minute et ne nécessite aucun outil.

Il suffit de déclipser la bague argentée avec la lame d'un couteau puis de dévisser complètement l'objectif jusqu'à le retirer. On visse ensuite l'adaptateur 1''1/4 à la place de l'objectif et la caméra est prête à être utilisée.

On trouve des adaptateurs 1"1/4 sur eBay, Pierro-Astro, M42 Optics, Optique Unterlinden… mais attention, c'est de plus en plus rare. Il faut choisir un adaptateur possédant un filetage pour pouvoir y installer un filtre, ou bien, on le verra après, une Barlow.

Adaptation de la Webcam sur le chercheur

Le chercheur ne peut pas tout de suite être utilisé avec la webcam. On trouvait un adaptateur dédié chercheur 9x50-SPC900 chez Pierro-Astro, mais la fabrication est arrêtée et les stocks sont vides. On peut malgré tout s'en sortir très facilement avec un raccord concentrique PVC 50x32. Toutes les boutiques de bricolage (Leroy merlin, Castorama…) en vendent pour quelques euros dans le rayon plomberie.

On commence par dévisser l'oculaire du chercheur. C'est l'embout par lequel on observe. On regarde par quel coté on peut insérer la Webcam dans le raccord PVC. Ce coté doit se trouver à l'extérieur du chercheur !

On insère le raccord PVC dans le tube du chercheur sans forcer. Selon la marque du raccord et du chercheur, il sera peut être nécessaire de limer ou d'ajouter du ruban adhésif pour qu'il entre ou tienne bien dans le chercheur. Ensuite on insère la webcam dans le raccord PVC avec un peu de ruban adhésif pour que ça tienne.

Assemblage

Sur cette image, la SPC900 est remplacée par une Atik 1HS2 noir & blanc, plus sensible

Maintenant si l'on branche la webcam à l'ordinateur et qu'on regarde l'image d'un objet situé très loin, elle sera floue. C'est normal car le foyer des chercheurs 9x50 est peu reculé. Il faudrait quasiment complètement entrer le raccord dans le tube du chercheur pour que l'image soit nette. Heureusement on peut faire plus simple, et ça va même dans le bon sens pour l'autoguidage.

Il suffit de visser un élément Barlow sur le filetage de filtre de l'adaptateur 1"1/4 de la webcam. On voit l'intérêt d'avoir choisi un adaptateur avec filetage.

La Barlow x2

Les newtons Skywatcher, Orion et Célestron sont habituellement vendus avec une Barlow x2 de piètre qualité. Mais cette qualité est largement suffisante pour de l'autoguidage. Si l'on n'a pas cette barlow, un petit tour dans les annonces de Webastro ou d'Astrosurf permettra d'en dégoter une pour quelques poignées euros. On va recycler l'élément optique de la Barlow pour reculer le foyer du chercheur et au passage augmenter sa focale.

Dévissez l'élément optique, puis revissez-le sur l'adaptateur 1"1/4 de la webcam. Selon la marque du raccord PVC il faudra peut être agrandir le fond du trou de 32 mm du raccord PVC pour que la webcam équipée de sa Barlow puisse à nouveau rentrer à fond.

On réinsère maintenant le raccord PVC dans le chercheur. Il ne faut pas trop l'insérer : 1 cm suffit. Puis on cherche à faire la mise au point en dévissant la bague avant du chercheur jusqu'à ce que l'image soit nette. Dans certains cas, on doit dévisser complètement la bague du chercheur dans ce cas il faut s'arranger pour reculer la webcam ou le raccord de façon à ce qu'on puisse revisser la bague. Si le raccord est toujours trop court, chercher un raccord 50x32 plus long, d'une autre marque dans une autre plomberie.

Une fois le bon réglage trouvé, on pourra fixer plus fermement le raccord PVC au chercheur (par exemple avec du ruban adhésif). Il est préférable de laisser la bague de mise au point de la lentille du chercheur libre et d'ajuster la mise au point à chaque utilisation. La mise au point de l'autoguideur n'a pas à être super léchée. Certains disent même qu'il est préférable de laisser un subtil flou pour gommer un peu les effets oscillants de la turbulence atmosphérique.

Chercheur monté

Coût total

Le coût total du montage est :

-                                                                                                                                                    Chercheur 9x50 0.00 €    (on l'a déjà)

-                                                                                                                                                    SPC900 non modifiée LP              30.00 €  (petite annonce Webastro)

-                                                                                                                                                    Adaptateur 1"1/4 pour SPC900   15.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    Raccord de plomberie 50x32       3.00 €    (chez Leroy Merlin)

-                                                                                                                                                    Lentille de Barlow           0.00 €    (on l'a déjà)

-                                                                                                                                                    Total                      48.00 €, disons 50 €.

Si l'on n'a pas de chercheur 9x50 ou 8x50, on peut en trouver neufs à environ 45€. Il faut éviter les chercheurs 8x40 ou 6x30 qui ne sont pas assez lumineux.

On peut comparer avec la configuration classique composée d'une lunette 80/400 montée en parallèle sur le tube.

-                                                                                                                                                    Lunette achro Kepler 80/400       99.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    Tube allonge 1"1/4          20.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    Anneaux de guidage       48.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    Queue d'aronde 33 cm   30.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    SPC900 non modifiée LP               30.00 €  (petite annonce Webastro)

-                                                                                                                                                    Adaptateur 1"1/4 pour SPC900   15.00 €  (Optique Unterlinden)

-                                                                                                                                                    Total                      242 €, disons 250 €.

C'est presque 5 fois plus cher qu'en recyclant le chercheur et cela ajoute près de 3 kg sur la monture. Le seul avantage c'est qu'on dispose alors d'une lunette de qualité correcte pour des observations en nomade, ce que ne permet pas le chercheur.

Vous êtes ici : Tutoriels Matériel Autoguider avec un chercheur
Astrométéo à Saint-Martin-du-Bec